Mission

Qui nous sommes        |        Histoire & Conviction        |        Conseil d'administration   

NOTRE MISSION

Notre mission est d'offrir aux jeunes Africains l'accès à une education d'excellence et d’encourager les échanges culturels. 

Nous inspirerons la jeunesse à comprendre et faire usage de son droit à l’éducation. Grâce à une variété de programmes, la Fondation Manengouba aide à préparer les jeunes à devenir des citoyens productifs en créant d’importantes opportunités d’apprentissage. Nous tentons également d’attirer l’attention du monde développé afin qu’il nous rejoigne dans cet engagement.

Nous faisons appel aux organismes capables de s’engager dans un véritable partenariat afin d’apporter une aide dans ce développement éducatif qui changera le cours de la vie des jeunes.
 


QUI NOUS SOMMES

La Fondation Manengouba est une organisation à but non lucratif qui œuvre pour le  développement communautaire au Cameroun, une nation situé sur la côte ouest de l’Afrique Centrale, grâce à des opportunités éducatives, des programs d’échanges culturels internationaux et des activités sportives pour la jeunesse Camerounaise..

La Fondation  Manengouba apporte son soutien à la communauté urbaine de Nkongsamba par la création d’opportunités en matière d’éducation; opportunités préparant au succès la jeunesse démunie du pays. Notre modèle innovateur intègre un programme rigoureux et pratique avec des activités athlétiques pour acquérir d’importantes compétences et apporter l’espoir tant attendu.
Nous aidons à préparer les jeunes à devenir des citoyens productifs en offrant un environnement éducatif où ils se sentent confrontés à leur défi, respectés et responsables pendant qu’ils tentent de trouver une façon de grandir, se développer et s’entraider afin de sortir de cette pauvreté qui caractérise tant cette région.


HISTOIRE & CONVICTION

Un important relief elevé du sud-ouest du Cameroun, une région à climat doux, presque méditerranéen et représentée par ses riches sols volcaniques, le département  du Moungo est l'un des facteurs qui a contribué au développement économique depuis l'époque coloniale, en dépit de sa distance d’environ 138 km de la mer. Les administrations coloniales successives et les organisations religieuses qui ont investi au Cameroun toutes avaient des coopératives agricoles en Nkongsamba, chef-lieu du departement du Moungo.

Nkongsamba devient très vite la troisième ville du Cameroun après Yaoundé, capitale politique, et Douala, centre économique du pays. L'agriculture vibrante, en plein essor du departement du Moungo engendra la production de café, bananes et autres fruits tropicaux pour le marché de l'exportation tandis que le reste du pays avait assuré son approvisionnement en denrées alimentaires tel que le maïs, la patate douce, le manioc, les bananes plantains et autres. Cette région a été si importante que le gouvernement lança même sa première ligne de chemin de fer a partir de Nkongsamba  pour amener les nécessités alimentaires vitales au nord du Cameroun, région presque aride.
À la suite de sa dotation en ressources naturelles, des populations travaillant dur et d’un flux croissant d'immigrants originaires d'autres régions, Nkongsamba se développa en un centre d'éducation avec écoles surgissant de partout, défendu par des organisations religieuses et autres.

Toutefois, durant les années 60 à 70, Nkongsamba perdit sa vocation première pour s’orienter d’avantage vers la lutte qui mène vers le chemin de l’indépendance du Cameroun, à l’encontre de bon nombres à Yaoundé. Lentement mais sûrement, Nkongsamba devint une ville fantôme alors que le peuple était en train de fuir les lourdes mains de l'armée qui avait le contrôle de Nkongsamba. Industries et fermes furent abandonnées. Routes et autres infrastructures tombèrent en désuétude. Aujourd'hui, Nkongsamba et le departement du Moungo sont que le pâle reflet de ce qu'ils furent alors que le peuple tente de ranimer une zone déserte, toujours riche de potentiels.

Pendant que l’histoire passe son cours et rejoint les réalités actuelles, les sourires que nous lisons sur les visages de jeunes innocents, déguenillés et abandonnés dans leur lutte contre un destin qu'ils ont du mal à comprendre ou n’ont crée, sont un appel au service, à une prise de conscience collective pour faire tout ce qu’il se doit afin d’utiliser les riches fonds de dotation de notre région pour améliorer la vie de sa population.


CONSEIL D'ADMINISTRATION

Angela Oriano-Darnall, Ph.d.
President
Directeur Associé du Center for Community College Student Engagement (CCCSE)
L'Université du Texas à Austin
Austin, Texas
Cliquez pour voir son bio
Darryle Brooks
Vice-Président
Président, Crossfire Business Solutions LLC
Silver Spring, MD
Cliquez pour voir son bio
danielle_beachoswald.jpg
Danielle L.C. Beach-Oswald
Secrétaire
Attorney at Law, Beach-Oswald Immigration Law Associates, PC
Washington, DC
Cliquez pour voir son bio
Bernard Tchoula
Trésorier
Senior Vaccine Sale Programing Consultant, GlaxoSmithKline
Philadelphia, PA
Cliquez pour voir son bio
Raymond E. Epote
Principal ministre plénipotentiaire et ancien ministre conseiller de la Ambassade de la République du Cameroun
Silver Spring, MD
Cliquez pour voir son bio
 

Notre mission est d'offrir aux jeunes Africains l'accès à une education d'excellence et d’encourager les échanges culturels.